• Il était une fois... Larrey

    Il était une fois... Larrey

    LARREY

     

    Ecartelé, au premier d'azur au lion d'or, au deuxième d'or à la croix de gueules, au troisième de gueules à trois jumelles d'argent, au quatrième d'azur à la fasce ondée d'argent accompagnée de trois quintefeuilles d'or.

      

      

      

      

      

     

    Il était une fois... Larrey  DE CHACENAY 

     

    Première moitié du XIIème siècle, le château et la terre de Larrey arrive dans la maison de Grancey par le mariage de Clémence de Chacenay avec Eudes de Grancey.

     

    Vers 1350  Eudes de Grancey II, gouverneur de la Bourgogne, époux de Béatrix de Bourbon, fit agrandir et embellir le château.

     

     

     

      Il était une fois... Larrey  DE TOULONGEON 

     

    En 1470 Claude de Toulongeon, par son mariage avec Marie de Grancey, devient propriétaire de Larrey.  Leur fils devint seigneur du lieu en 1580 puis en 1620 c’est au tour d’Antoine II de Toulongeon. Endetté, celui-ci vend Larrey en 1648 pour 171.000 livres à Abraham de Fabert.

     

     

      Il était une fois... Larrey  DE FABERT D’ESTERNAY

      

    En 1650 Abraham de Fabert d'Esternay, Gouverneur de Sedan, premier roturier à recevoir le bâton de Maréchal de France en 1658 cherche à s’ennoblir. Larrey lui en donnera l’occasion. «Terre et Seigneurie en Bourgogne, Bailliage de Châtillon, érigée en Marquisat, sous la dénomination de Marquisat de Fabert, par Lettres du mois de Mai 1650, enregistrées au Parlement et en la Chambre des Comptes de Dijon, les 30 Juin et 4 Juillet 1650».  

     

      

    En 1661 Pierre Lenet, seigneur de Meix Charette et Villotte, conseiller du Roi, procureur général au parlement et à la chambre des eaux et forêts, siège de la table de marbre du palais à Dijon, lui rachète le domaine pour 255 000 livres. De nouvelles lettres patentes maintinrent le marquisat sous le nom de Larrey-Lenet. Son fils ne peut pas garder Larrey et le domaine est vendu par criée judiciaire aux Princes de Bourbon Conti.

     

     

    Il était une fois... Larrey  BOURBON CONTI-CONDE

    En 1677 Larrey devint propriété du prince François-Louis de Bourbon-Conti, qui en affecta les revenus à l'hospice de Chantilly. Son fils Louis Armand II de Bourbon-Conti hérite des terres. Il épouse sa cousine, Louise Élisabeth de Bourbon, petite-fille de Louis XIV. Quelques années après le décès de son époux, elle vend le domaine à son frère, Louis-Henri de Bourbon-Condé.

    En 1736, Louis-Henri de Bourbon-Condé vient d’acquérir Larrey. Son fils Louis V Joseph en héritera. Il sera le dernier seigneur de Larrey.

     

     

    Après la Révolution le domaine sera dispersé. Le logis sera transformé en une belle demeure bourgeoise.